Réalisations

Ecoles primaires

Dans la plupart des villages, la population en âge de scolarité primaire est telle qu’une seule classe ne peut suffire (il n’est pas rare que l’instituteur donne cours à 80 élèves d’une même année scolaire !).

Pour permettre un cycle complet et donner à tous les enfants du village des chances égales, il est indispensable d’ouvrir de nouvelles classes dans la foulée des premières ; le souhait de l’Inspection Départementale de l’Enseignement est d’ouvrir une première année primaire tous les deux ans, soit trois salles par villages concernés ou six si la population scolaire est trop importante.

Le premier village soutenu par E.B.S. fut celui de N’Diol Khokhane, situé dans le département de Fatick (Commune de Loul Sessene), à 2,30 heures de Dakar. Dans ce village, il existait déjà une petite salle de classe comptant 40 élèves d’une même année scolaire. Un autre local, la première réalisation d’EBS, fut construit en 1997. A ce jour, dans ce village, six salles de classe de l’enseignement primaire ont pu être ajoutées, ainsi qu’une classe maternelle et en fin d’année 2011-2012, 335 élèves étaient inscrits à l’école, encadrés par six instituteurs.

Outre le village de N’Diol précité et dans le même esprit, E.B.S. a également contribué à la construction de nouveaux locaux dans les villages suivants : département de Fatick : Commune de Loul Sessene (outre N’Diol Khokhane précité :

-  N’Guéssine : trois (complet)
-  Mbine Mody : deux (reste une)
-  Mbine Dib : une (reste deux)

département de M’Bour :

Commune de Sandiara :
-  Soukhème : quatre et une double classe maternelle

Commune de Fissel :
-  N’Doffane : six et une classe maternelle
-  M’Belonghout : trois (cycle complet)
-  Lambayène : cinq (reste une)
-  N’Gonème : trois (cycle complet)
-  Sassal : trois et une classe maternelle (complet)
-  Keur N’Diol Fall : deux (suffisant pour le moment)
-  Sop Ngodjilème : trois (reste trois)
-  Khaoul Toc Ngol : une (suffisant pour le moment)
-  Koborane : une (reste deux)
-  Keur Lat Ndiakhe : deux (reste une)

Commune de Diass :
-  Bandia : six (cycle complet) et une double classe maternelle

Commune de Sessene :
-  Diémane Diadiane : trois (cycle complet)
-  Keur El Hadj : deux (manque deux)
-  Niakhaté : quatre (suffisant)
-  N’Gathie : deux (+ une en construction)
-  N’Garigne : une (suffisant)
-  Gohé : trois (suffisant)


 
© Ecoles de Brousse au Sénégal - réalisation : exibit.be